Cité Militaire pacifiée… selon la Minustah

274

La Minustah ( Mission des Nations Unies pour la stabilisation d’Haïti) annonce avoir pacifié la zone de non droit de Cité Militaire. « Les casques bleus sont venus à bout des attaques des bandits grâce à la coopération des résidents de la zone », a indiqué à Radio Métropole le porte-parole de la brigade brésilienne, le colonel Jorge Smicelatto. Selon l’officier brésilien, les patrouilles fixes et mobiles ont été intensifiées à Cité Militaire en vue de reprendre le contrôle de ce quartier chaud de Port-au-Prince. « Maintenant un climat de sécurité et de paix règne à Cité Militaire », a poursuivi le colonel Jorge Smicelatto dans cette interview à Radio Métropole.La Minustah envisage maintenant de mener d’importantes opérations à Cité Soleil (vaste bidonville de Port-au-Prince) pour venir à bout des bandits qui terrorisent la population haïtienne.Le porte-parole militaire des forces onusiennes en Haïti, El Ouafi Boulbars, a indiqué à Radio Métropole que certaines difficultés empêchent jusqu’à présent l’exécution des plans d’intervention faisant allusion à la configuration de cet immence bidonville. Cité Soleil reste et demeure le bastion des partisans armés du président déchu Jean Bertrand Aristide actuellement en exil en Afrique du Sud. Les bandits membres de l’opération bagdad, pour la plupart, viennent de ce vaste bidonville. La grande majorité des cas d’assassinats et de kidnapping sont recencés au niveau de cette zone de non droit de Port-au-Prince, selon des organisations de défense des droits humains.

Publicité