Cité Soleil n’est pas en ébullition assure le Maire

75

Le Maire de Cité Soleil, Wilson Louis, donne l’assurance que les derniers actes de violence, enregistrés dans ce vaste bidonville, sont des incidents isolés qui ne remettent pas en cause le climat sécuritaire. L’assassinat de Genelus Félix, un ancien candidat à la députation, avait soulevé la colère de nombreux citoyens qui en représailles avaient attaqué des groupes de bandits à Bois Neuf.Wilson Louis est catégorique on ne peut parler d’insécurité à Cité Soleil. L’incident pourrait être enregistré dans n’importe quelle ville, insiste t-il.Le Maire affirme qu’il se déplace parfois seul même au Warf de la région. Les citoyens, ayant réalisé le mouvement de protestation la semaine dernière, réclament un renforcement du dispositif sécuritaire afin de freiner les actions des bandits. M. Louis comprend ces revendications mais laisse entendre que des efforts ont déjà été consentis par les autorités policières. Il annonce la réalisation de séance de travail avec les représentants de la police, de la Minustah et du système judiciaire en vue d’améliorer l’efficacité de la lutte contre les bandits. L’Edile de Cité Soleil est pourtant préoccupé. Il note qu’il n’existe pratiquement plus de projets pouvant créer des emplois dans sa commune.L’absence d’un gouvernement légitime entraîne un gel des projets, se plaint M. Louis qui redoute une exploitation de la misère des jeunes par les chefs de gangs. Au cours des 4 dernières années M. Louis a bénéficié de l’appui des autorités et de divers secteurs de la vie nationale pour redorer l’image de ce vaste bidonville qui fut le repaire des criminels. LLM / radio Métropole Haïti