Des parlementaires estiment que le gouvernement est sur la sellette

110

Des parlementaires sont très critiques vis-à-vis du gouvernement qui selon eux est inactif face à la cherté de la vie. Le député Lutherking Michel Ange affirme que le gouvernement en dépit d’une augmentation des recettes de l’état n’a lancé aucun grand chantier. » On assiste à une paupérisation de la population tandis que les autorités se félicitent d’un excédent budgétaire « , dit-il estimant que l’équipe gouvernementale est incapable d’améliorer les conditions de vies de la population. Puisqu’il y a une recrudescence de l’insécurité en cette fin d’année on peut dire que le gouvernement n’a donné aucun résultat probant déclare le député Michel Ange qui invite ses collègues à renvoyer le gouvernement au début de janvier 2008.Selon le parlementaire le pays a touché le fond sur le plan économique. Des tractations ont lieu depuis quelques jours entre les divers blocs parlementaires en vue de rallier la majorité des élus qui sont favorables à un vote de censure du premier ministre Jacques Edouard Alexis. Le député de Petite Rivière de Nippes, Laurore Edouard, est du nombre des parlementaires prêts à voter pour le départ de Jacques Edouard Alexis.Selon lui, le gouvernement n’a pas lancé le projet de construction de la route reliant sa ville natale à la nationale # 2, alors que le premier ministre en avait donné l’assurance lors de la ratification de sa déclaration de politique générale. Par ailleurs, le syndicat des transporteurs publics Haïtiens (STPH) réclame un remaniement ministériel en raison de l’inefficacité du gouvernement.Le président du STPH, Retes Rejouis, menace de lancer un vaste mouvement de protestation en janvier 2008, si les autorités maintiennent les taxes sur les véhicules et les produits pétroliers.