En depit des critiques le chef du gouvernement continue à dialoguer avec les bandits

103

Le premier ministre dresse un bilan positif de l’action de son gouvernement sur le dossier de l’insécurité. » Vous pouvez comparer les résultats que nous avons obtenus à ceux du gouvenement de facto de transition « , déclare t-il . Jacques Edouard Alexis affirme que le gouvernement ne changera pas sa stratégie et continuera à négocier avec les bandits. » Personne ne nous fera changer d’avis ; moi et le président nous continuerons à négocier avec les bandits », soutient il. Pour lui il y a des résultats probants et positif, précisant que le gouvernement continue à mettre la pression sur les bandits qui ont remis des armes. » La logique de négociations nous a permis d’obtenir de bons résultats », indique le premier ministre qui précise  » dans tous les pays on négocie avec les bandits. » En 1994 on avait négocié avec ( le général ) Raoul Cédras, qui avait tué un grand nombre de personnes , et jusqu’à présent les américains continuent à payer sa maison » , martèle chef du gouvernement. Par ailleurs, le premier ministre a présenté ses sympathies à la famille de Natacha Dessources et indiqué que les premiers éléments de l’enquête prouvent que deux déportés sont impliqués dans cet assassinat crapuleux. Jacques Edouard Alexis affirme que le gouvernement œuvre afin d’arrêter les criminels.