Espace et Lavalas : un Conflit Ouvert

211

Le Parti Fanmi Lavalas supporte fermement cette décision prise par le Président de la République de nommer de nouveaux membres au CEP. Selon le parti de Jean-Bertand Aristide, il faut à tout prix poursuivre le processus électoral. Le Porte-parole de cette formation politique, Yvon Neptune, a précisé que le « peuple haïtien » souhaite que le processus électoral arrive à son terme. D’autre part, l’Espace de Concertation dénonce le nomination des trois (3) nouveaux membres du Conseil Electoral Provisoire par le Président René Préval. Selon les dirigeants de l’Espace c’est un acte illégal et arbitraire. L’Espace de Concertation croit que ceci entre dans la logique du Président Préval de favoriser Lafanmi Lavalas au second tour des élections ; il a par ailleurs réclamé la démission du Président Préval et l’annulation des élections du 21 mai dernier. L’accord du 6 mars entre l’Espace et la Présidence relève désormais du passé. Au fur et à mesure que les jours passent, le fossé s’aggrandit entre les protagonistes qui semblent se confiner dans leur position. Le conflit est ouvert.

Publicité