Inité prône la concertation entre les partis politiques

150

Le conseiller spécial du parti Inité, Paul Denis, réclame des corrections en ce qui a trait au premier tour des législatives.Le processus électoral a pris un coup terrible le 9 août, a lancé M. Denis qualifiant le scrutin d’élections frauduleuses.On pensait qu’on avait tourné la page des élections  » champouel et malachong » mais ce n’est visiblement pas le cas », a-t-il laissé entendre. Assimilant le scrutin à une tentative de coup d’état électoral des partis proches du gouvernement, M. Denis s’est dit indigné de la volonté manifeste des membres de l’exécutif à violer la souveraineté populaire. Inité, qui compte un ministre au gouvernement de consensus, envisage de réaliser des concertations avec d’autres formations politiques afin de formuler des propositions communes. L’ex sénateur Paul Denis lance un appel à l’unité entre les partis politiques de l’opposition démocratique afin d’empêcher au gouvernement d’exécuter son plan. M. Denis annonce qu’il faudra trouver une entente sur les différentes propositions de sortie de crise.Les propositions d’annulation du scrutin ou de démission des membres du CEP doivent être analysées par les dirigeants politiques, dit-il. Interrogé sur la position du parti dans le cadre de la prochaine présidentielle, M. Denis a révélé que des négociations sont en cours en vue d’apporter un appui à un candidat en lice.Inité pourrait apporter son appui  » à un candidat avec qui on a une certaine affinité « , a dit M. Denis. Récemment l’ex ministre Paul Denis, avait paraphé une pétition réclamant la reintegration de Jackie Lumarque, de la plateforme Vérité, dans la course électorale. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité