La sécurité sera renforcée à l’occasion des prochaines élections

317

Lors d’une conférence de Presse hebdomadaire tenuece vendredi 27 mars à la Primature, le Ministre de la Communication, Rotchild François Junior, a fait part de la volonté du Gouvernement de garantir la sécurité dans le pays à l’occasion des prochaines élections. « La PNH a été formellement instruite en ce sens », a indiqué le Ministre, ajoutant que le Gouvernement compte également sur l’appui de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon,dans un rapport au Conseil de sécurité, avait fait part de sa préoccupation de la situation sécuritaire du pays qui se dégrade à l’approche des élections, et avait annoncé la mobilisation de 2601 policiers et 2370 militaires pour le maintien de l’ordre et la fourniture d’un soutien logistique et de sécurité durant les prochaines élections. D’un autre côté, le Porte-parole du gouvernement a exprimé la solidarité de tout le Gouvernement envers les congrégations religieuses victimes d’attaques de bandits armés. Le Gouvernement se réjouit, a-t-il dit, du travail de la PNH qui commence à appréhender certains de ces individus malhonnêtes. Le Ministre de l’Environnement, Jean Claude Germain,a, pour sa part, annoncé des travaux de curage dans plusieurs zones du payspour faire face à la saison pluvieuse. En ce sens, Un programme à haute intensité de main d’œuvre est en cours d’exécution dans la zone du lac Azuei et sur la Chaîne du Troud’Eau, dit-il. M. Germain a fait savoir qu’il s’agit d’un travail multisectoriel impliquant le Ministère des Travaux Publics, des Transports et de la Communication (MTPTC), le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales et le Ministère de l’Environnement. Le Ministre de l’Environnement en a profité pour dénoncer les constructions anarchiques autour de la ville de Port-au-Prince. Au cours de cette conférence de Presse, le problème sismique d’Haïti a été abordé par le Géologue Claude Prepetit. Selon M. Préptit, Haïti fait face à une haute sismicité. Certaines failles ne sont pas encore localisées. MJ/Radio Métropole Haïti

Publicité