Le Collectif 4 décembre continue d’appeler à une trêve

131

Trois membres du collectif Antoine Auguste, Joseph Joël Louis et Jean Robert Argant qui étaient invités à la rubrique le point ce lundi, ont renouvelé leur appel faisant suite à une note rendue publique le 18 décembre dernier. Ils font valoir que la période des fêtes de fin d’année ne se prête pas à la revendication politique, que les débordements qui ont lieu à l’occasion des manifestations effraient les investisseurs et les touristes et qu’enfin cette agitation détourne l’attention des vrais enjeux actuels : à savoir la relance de la production nationale.Le Conseil d’Administration du Collectif demande aux responsables de l’opposition en général, et aux responsables des partis politiques de signer et respecter une trêve sainte avec les 3 pouvoirs de l’Etat durant la période de la Sainte Nativité pour le bien-être de la population. Le collectif incite la faction intransigeante de l’Opposition à faire preuve de bonne foi, de grandeur d’âme, d’abnégation et de respect pour les convictions religieuses des citoyens en adhérant à cette trêve de la Noel. Il demande enfin au pouvoir exécutif, notamment au Chef de l’Etat, de poursuivre sur la voie du dialogue en rencontrant les principaux adversaires pour débloquer la situation générale. Et enfin le collectif du 4 décembre sollicite de tous les Haïtiens qu’ils apportent un soutien inconditionnel au développement du pays, qu’ils privilégient l’achat de produits locaux et qu’ils tournent définitivement tourner le dos à aux divisions intestines qui minent la nation. La note est datée du 17 décembre et signée par le coordonnateur général du collectif, Jean Robert Arguant. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité