Le gouvernement Martelly Lamothe veut relancer la production agricole

212

Le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), avec l’appui de la Banque Interaméricaine de Développement (BID), dans le cadre du Programme d’Intensification Agricole (PIA) a procédé ce jeudi à l’inauguration d’ouvrages agricoles dans la vallée de l’Artibonite. La cérémonie s’est déroulée en présence du président de la république Michel Martelly qui a une nouvelle fois réitéré son engagement à travailler pour la relance de la production nationale. Satisfait de cette réalisation, le Chef de l’Etat a salué l’appui de la BID et l’implication d’autres acteurs dans l’exécution de ces projets de développement. Cependant, il croit qu’il est important d’augmenter la production à partir de ces nouveaux hectares irrigués. Président Martelly souhaite qu’on dépasse en effet, le rendement de deux tonnes de riz par hectare produits par les planteurs haïtiens, comparé aux 12 tonnes par hectare produits par les Chinois. «Je demande au Ministre de l’Agriculture d’élaborer un plan moderne au sein de l’ODVA en vue d’apporter des résultats concrets en faveur des paysans », a déclaré le Président de la République, en présence des autorités locales (Parlementaires, Délégués et ASEC-CASEC) et des agriculteurs…Il en a profité pour exprimer son insatisfaction concernant le prix exorbitant d’un sac d’engrais actuellement, regrettant la mauvaise distribution des 100,000 sacs d’engrais qu’il avait achetés au profit des agriculteurs. Des instructions formelles sont donc passées : « Que le Ministère de l’Agriculture fasse le nécessaire pour que l’engrais arrive chez les planteurs à bon marché ». « Quand les responsables ne fournissent pas de résultats concrets, il ne faut pas les acclamer. Il serait préférable de travailler ensemble pour apporter des solutions satisfaisantes…Certes, il faut renforcer les institutions, mais il nous faut d’abord des ressources humaines valablement qualifiées et compétentes », a rappelé le Président de la République qui fait de l’éducation l’un de ses chevaux de bataille. le Chef de l’Etat a fait remarquer que son rêve est de voir les paysans produire beaucoup plus pour la consommation nationale. Il promet, à cet effet, de les accompagner jusqu’au bout. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité