Le sénateur Latortue réclame une enquête sur les accusations contre le chef du parquet

93

Le président de la commission justice et sécurité du sénat, Youri Latortue souhaite le retour au pays de l’ex directeur central de la police judiciaire, Michael Lucius, qui doit soutenir les accusations contre le commissaire du gouvernement Claudy Gassant. » Ce sont des dénonciations très graves qui nécessitent des considérations très sérieuses », dit-il précisant que la loi sur le conseil supérieur de la Magistrature permet de nommer un juge spécial.Selon M. Latortue l’inspecteur général Michael Lucius peut, via le ministre de la justice, saisir le conseil supérieur de la magistrature qui devra nommer un juge spécial pour enquêter sur cette affaire.Un juge spécial avec une juridiction spéciale doit être nommé soutient le sénateur Latortue qui rappelle que les accusations concerne le chef de la poursuite.Il croit que des plaintes doivent être déposées pour que l’enquête sur cette tentative d’assassinat puisse être lancée. » M. Lucius a dit qu’il a vu les agents tirer sur lui », explique Youri Latortue estimant que la nation doit connaître la vérité.En début de semaine l’ex directeur central de la police judiciaire Michael Lucius avait révélé dans la presse que deux membres du service de sécurité rapprochée du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Claudy Gassant sont impliqués dans la tentative d’assassinat contre sa personne.Michael Lucius n’a pas voulu citer les noms de ces individus qui sont selon lui toujours au service du commissaire Gassant.Par ailleurs, M. Lucius a été blanchi dans le cadre de l’enquête sur la séquestration et l’assassinat de Gilbert Albert.Le juge d’instruction Carvesse Jean a émis le 3 décembre 2007 une ordonnance de non lieu en faveur de l’ancien directeur central de la police judiciaire (DCPJ).