Les députés présentent des versions différentes de l’incident entre les députés Mercier et Dumond

222

Les parlementaires sont unanimes à qualifier de regrettable l’altercation entre les députés Ysidor Mercier et Antony Dumond, survenue dans l’enceinte du parlement hier.Les élus, y compris le député Mercier, réclament l’interdiction du port d’arme lors des séances en assemblée afin d’empêcher la répétition de tels actes.Les députés Mercier et Dumond, tous deux membres du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), présentent des versions différentes des faits.Tandis que le député Antony Dumond ( Léogane) affirme être victime d’une tentative d’assassinat, le député Ysidor Mercier ( Jérémie) souligne qu’un projectile est sorti accidentellement de son arme qui avait chuté. » J’étais sur le point de lui donner une réplique, mais je n’avais pas l’intention de le frapper », assure le député Mercier qui lui même a été récemment victime d’une agression de la part d’un collègue.Le député Patrick Domond, présent lors de l’incident, conteste la version des faits présentée par le député Mercier, arguant que ce dernier avait sorti son arme pour menacer son collègue de Léogane. » Le député Mercier se fait trop menaçant depuis quelques semaines avec son arme », lance le député Domond.Le député Patrick Domond révèle que plusieurs élus menacent des collègues avec leurs armes en raison du climat d’animosité régnant à la chambre basse depuis l’élection d’un nouveau bureau en janvier dernier.Le parquet a décerné un mandat et un ordre d’interdiction de départ à l’encontre du député Ysidor Mercier hier mardi.Le commissaire du gouvernement qui s’était rendu au palais législatif quelques minutes après l’incident estime qu’il y a flagrant délit.Réagissant à l’incident, le sénateur Youri Latortue souligne qu’au regard de la constitution il revient à la chambre des députés d’établir les faits avant toute procédure judiciaire.Tout en indiquant qu’il faut interdire le port d’arme lors des séances, le sénateur Latortue appelle à la retenue dans ce dossier.

Publicité