OEA Au 28 Septembre: Aucune Avancée Significative

220

La mission de bons offices de l’OEA autour de la crise post électorale se poursuit. Toutefois aucun avancée significative n’a été enregistrée.A la 3ème journée de sa mission dans le pays, Luigi Eunaudi pratique toujours la diplomatie de la navette entre le Palais Nationala, Tabarre, et son quartier général de l’hôtel Montana.Selon des sources diplomatiques, l’émissaire Luigi Eunaudi a fait part formellement au Président Préval des conditions posées par l’opposition pour entamer les discussions avec Lafanmi Lavalas. Ce mercredi, le Secrétaire Général Adjoint de l’OEA se propose de rencontre la société civile. Toutefois, cette réunion n’a pu se tenir, en raison de l’emploi du temps de M. Eunaudi. A 24 heures de son départ du pays, Luigi Eunaudi n’arrive pas à mettre face à face l’opposition et Fanmi Lavalas.Le régime au pouvoir refuse de faire aucune concession sur le vote du 21 mai et insiste pour la tenue de l’élection présidentielle le 26 novembre. L’opposition quant à elle réclame l’arrêt des activités des élus du 21 mai et des membres du CEP. Hier soir, la mission de l’OEA a eu une rencontre élargie avec l’opposition à laquelle ont participé David Lee du Canada et Donald Steinberg, des Etats Unis et Charles Menard, de la Caricom. Lors de cette réunion de travail, M. Eunaudi n’était pas en mesure de communiquer une contre proposition écrite du pouvoir, face aux exigences de l’opposition pour démarrer les discussions.

Publicité