Reprise du Procès du Massacre de Carrefour-Feuilles

153

A petit pas , le procès de Carrefour-Feuilles continue de faire son chemin contrairement à toute prévision fixant à trois (3) jours la tenue des assises.Après cinq (5) journées de travail sur ce dossier , le temps est au répit ; 48 heures de détente ou encore de recharge de batteries pour toutes les parties impliquées dans le processus . Mais attention, cette suspension d’audience ne saurait trop réjouir les six (6) accusés dont l’ex commissaire de police de Port-au-Prince , Coles Rameau a qui le procès a offert l’opportunité d’être de nouveau vénéré par d’anciens collègues de travail tels son ancien agent de sécurité rapproché, M. Gary Rivière , le commissaire de police, Guy Philippe appelés à déposer comme témoins au procès; et aussi de contempler les regards de certains sympathisants dans l’assistance venus le supporter , ce qui lui manquait donc depuis son incarcération Bref, une semaine qui s’est terminée en perte d’intensité , laissant les accusés moins inquiets , moins frustrés qu’avant , puisqu’ils se sentent moins lésés face aux derniers témoignages recueillis au cour de la 5e journée qui a porté le directeur de l’Ecole de la Magistrature, le professeur Willy Lubin, à traiter le minstère public de négligent

Publicité