Un gang contrôle un sous commissariat

467

Les forces de l’ordre ont enregistré des revers au cours des derniers jours dans le cadre de la guerre contre les gangs.
Le week-end écoulé des bandits de Grand Ravine ont délogé les policiers du sous commissariat.
Les bandits ont emporté les 4 armes de gros calibre et les uniformes des 4 policiers présents lors de la perpétration du forfait.


Jusqu’à hier les forces de police n’avaient toujours pas repris le contrôle du sous commissariat.
La PNH dispose de deux autres structures dans ce quartier populeux, contrôlé par les chefs de gang Ti Lapli et Bourgoy.
Le sous commissariat de Martissant 1 et la base de Udmo au local de l’ancienne Habitation Leclerc formaient avec le sous commissariat de Grand Ravine le réseau sécuritaire de la zone.


Si le sous commissariat de Grand Ravine ne représentait pas une foudre de guerre, la base de l »udmo et le sous commissariat de Martissant 1 constituent de vrais défis pour les bandits de Grand Ravine.


Dans un passé récent les policiers de Martissant 1 avaient subi l’hégémonie des bandits de Grand Ravine.
En infligeant une défaite symbolique à la PNH les bandits ont envoyé un signal clair sur leur détermination.


Ils annoncent une nouvelle offensive contre le sous commissariat de Martissant 1 laissant entendre que de nouvelles armes de Grand calibre leur garanti un succès.


Le gang de Gran Ravine est considéré comme un pion important dans le réseau des gangs G 9. Ils ont en maintes occasions été contenus dans le cadre de leur tentative pour porter mains fortes au gang de village de Dieu.

LLM/ Métropole Haïti