Actualité : Villes des Provinces

337

A Petit-Goâve,le candidat au poste de délégué de ville sous la bannière de l’Espace de Concertation appelle la police à garantir sa sécurité. Ternilien Lenise accuse un candidat de Lafanmi Lavalas et ses partisans de tentative d’agression armée sur sa personne. Dans le Nord-Est,les anciens membres des BED et des BEC regroupés au sein d’une coalition accordent au CEP et au Gouvernement jusqu’au 9 mars pour s’acquitter de leurs redevances. Ils réclament 11 mois d’arriérés de salaire et se font menaçants. A Port-de-Paix,Un membre de la Commission Communale invite la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif à effectuer un audit à la Mairie de la ville. Eddy Noelsaint se déclare prêt, et estime qu’il s’agit de la meilleur façon de faire montre de transparence. Dans l’île de la Gonâve,le candidat à la députation sous la bannière du MOCRENA exprime des doutes sur la tenue des élections le 19 mars. Daniel Bertrand fait mention de graves irrégularités enregistrées dans le processus et accuse notamment le responsable du BEC d’être à la base de cet état de fait. Aux Cayes,la coordination de Lafanmi Lavalas dans le Sud s’inscrit en faux contre les accusations des dirigeant de l’OPL et du MOCRENA, selon lesquelles les partisans de ces formations politiques seraient victimes de violence de la part de membres de ce parti. Victor Magloire, coordonnateur de Fanmi Lavalas estime qu’il s’agit de propagande électorale.

Publicité