Appel du secteur privé à la Minustah en faveur de plus d’engagement pour le succès de la transition

148

Le président de la Chambre Franco-Haïtienne de Commerce et d’Industrie, Pierre Emile Rouzier, encourage la Minustah à consentir des efforts pour faciliter la réussite de la transition. M. Rouzier qui intervenait, le vendredi 25 février 2005, lors d’un diner débat avec comme invité le chef de la Minustah a fait remarquer à Juan Gabriel Valdez que les citoyens restent critiques vis-à-vis des casques bleus. Pierre Emile Rouzier a insisté sur la nécessité du désarmement au moment où le pays s’apprête à avoir des élections générales à la fin de l’année. Le chef de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti reconnaît que la sécurité reste toujours fragile dans le pays. Dans son intervention à la conférence organisée par la Chambre franco-haïtienne de Commerce, Juan Gabriel Valdez a tenté de rassurer plus d’un en ce qui a trait à la mission des casques bleus pour aider à la stabilisation d’Haïti. Il fait appel à la compréhension de la population sur le dossier de la sécurité. M.Valdez a indiqué que la mission militaire sur le terrain formée pour les confrontations n’est pas habilitée à faire un travail de police. De plus, la Minustah ne fera aucune intervention démesurée car, dans les pays latinoaméricains qui prédominent au sein de la force de l’ONU, il y a eu d’intenses débats sur les règles d’engagement.