Appels au calme après les violences

271

Les autorités haïtiennes et les partenaires d »Haïti appellent au calme suite aux récentes violences dans le pays.Les Etats Unis condamnent les violences récentes en Haïti et appellent les haïtiens à rejeter la violence et à respecter l »état de droit. Nous encourageons tous les haïtiens à engager un dialogue constructif en vue de résoudre tous leurs différends, précise la représentation diplomatique américaine sur son compte twitter.Le secrétaire général de l’organisation des états américains, M. Luis Almagro, a condamné les violences récentes en Haïti et a plaidé pour le respect des normes.De l’avis du secrétaire général de l’OEA la violence sous aucune forme n’est acceptable surtout si elle vise un changement du régime établi. Il réitère son appel pour un dialogue entre les acteurs politiques afin de parvenir à la stabilité, la formation d »un gouvernement et des élections législatives.Dans le même temps les autorités militaires et policières haïtiennes ont eu une importante séance de travail le 24 février 2020. Les deux hauts états majors ont défini un agenda de travail dans la recherche de solutions au problème de sécurité qui affecte le pays.Les autorités militaires et policières déplorent l »infiltration de criminels notoires dans les manifestations du dimanche 23 février 2020.Les affrontements au champ de Mars avaient couté la vie à un policier et un militaire.De son côté le ministère de la justice considère les violences comme une tentative de coup d »état raté.Le gouvernement a dans le même temps lancé un appel au calme. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité