Aristide veut apporter des correctifs au scrutin du 21 mai

283

Le chef de la Fanmi Lavalas Jean Bertrand Aristide promet de créer un conseil él ectoral crédible et une commission pour tenter de corriger les erreurs commises lors des législatives du 21 mai. M Aristide annonce également qu’il va travailler à l’amélioration du système judiciare et à la professionalisation de la Police Nationale d’Haïti (PNH) en vue de renforcer la démocratie en Haïti. Le président élu du 26 novembre compte initier de nouveau dialogue avec les Institutions Financières Internationales et aussi négocier un nouvel accord sur le rappatriement des réfugiés haïtiens. Le leader de la Fanmi Lavalas a formellement écrit le président américain Bill Clinton pour lui faire part de ses engagements. Selon la Maison Blanche, le respect de ces engagements marquerait un nouveau départ pour l’avenir de la démocratie en Haïti.

Publicité