Ashley Laraque : les collectivités territoriales doivent retrouver leur pouvoir dans le domaine de la sécurité

373

Ancien militaire, Ashley Laraque insiste sur le fait que le dernier appel lancé par le Groupe de Travail sur la sécurité ne vise pas à encourager la sédition, mais plutôt une prise de conscience selon lui :

« Rien ne pourra se faire sans l’appui de la population. Cet appui passe sans aucun doute possible par une implication des collectivités territoriales qui doivent retrouver leur pouvoir dans le domaine de la sécurité. Délégués, Asec, Casec et maires devraient se réunir et produire des rapports régulièrement sur la situation sécuritaire. »

La mission principale du GTS est d’encourager la collaboration entre les citoyens et l’appareil sécuritaire de l’État, pour résoudre le problème de l’insécurité dans le pays, à court, moyen et long terme rappelle Ashley Laraque.

Des propositions, le Groupe de Travail sur la sécurité en a formulé déjà. La principale jusqu’ici concerne le vetting des policiers de manière à séparer la portion saine de l’institution de manière à l’entrainer à la lutte contre les gangs :

« Si nous avions 500 policiers au dessus de tous soupçon, appuyés par 100 militaires, le problème sécuritaire serait résolu rapidement » estime-t-il.

AL/Radio Métropole