Assassinat d’un agent du CIMO

475

Un agent du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre ( CIMO) a été tué jeudi dans le bas de Delmas par les bandits dans le cadre d’affrontement.

 Par ailleurs la situation était extrêmement tendue dans cette zone dans la soirée.

Dans l’intervalle les bandits de grand Ravine et de Ti bois ont à nouveau fait parler la poudre à la sortie sud de la capitale.

La PNH multiplie les efforts afin de rétablir la sécurité dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince malgré ses faibles moyens.

S’adressant à la presse ce jeudi, le secrétaire d’état à la communication, Frantz Exantus a décerné un satisfécit à la Police Nationale pour ses dernières interventions en matière de libération d’otages.

D’un autre côté, le porte-parole du gouvernement appelle la population à collaborer avec l’institution policière tout en insistant sur le fait que d’autres acteurs doivent s’impliquer pour que le calme revienne.

Les autorités ne restent pas inactivent selon le premier ministre AI Claude Joseph.

Il affirme que le président n’est pas à l’origine de ce phénomène et donne la garantie qu’il a donné des directives claires à la police pour lutter contre l’insécurité.

Le chef du gouvernement affirme d’ailleurs que l’amélioration observée actuellement dans le domaine du kidnapping est due à l’action des forces de l’ordre.