Au moins 4 morts et plusieurs blessés dans un tremblement de terre frappant la presqu’île du Sud

329

Un séisme d’une magnitude de 5,5 sur l’échelle de Richter a secoué, ce mardi 6 juin, la presqu’île du Sud, notamment la ville de Jérémie dans le département de la Grand Anse, causant la mort de quatre personnes, de nombreux blessés et la destruction de plusieurs maisons, selon un bilan partiel. Le tremblement de terre s’est produit ce matin vers 5h15, avec son épicentre situé à 14 km de Jérémie. Les blessés sont actuellement pris en charge dans un centre hospitalier de la région.


Selon l’ingénieur-géologue Claude Prepetit, directeur du Bureau des Mines et de l’Énergie (BME), la presqu’île du Sud, en raison de la présence de failles tectoniques, connaît une intensification des activités sismiques depuis août 2021. Depuis le puissant tremblement de terre du 14 août 2021 qui a fait plus de 2200 morts dans les départements de la Grand-Anse, du Sud et des Nippes, près de 1000 séismes de faible magnitude ont été enregistrés dans la Grand’Anse et les Nippes, et environ 400 dans le département du Sud.


Claude Prepetit rappelle qu’un premier tremblement de terre d’une magnitude de 4,2 avait été enregistré dimanche. Selon les autorités locales de la Protection civile, le séisme de ce jour a fait au moins 4 morts et 36 blessés, en plus de l’effondrement de deux maisons. Il s’agit du deuxième séisme enregistré en deux jours dans la région de la Grand-Anse, avec une magnitude de 5,5 sur l’échelle de Richter et un épicentre en mer entre les Abricots et Jérémie.


Les autorités de la ville de Jérémie sont mobilisées pour porter secours aux victimes en collaboration avec les organisations humanitaires, et des actes de solidarité ont permis d’extraire certaines personnes des décombres. Selon le sismologue Claude Prepetit, la région de la Grand-Anse a enregistré plus d’une vingtaine de mini-séismes entre avril et mai.


Face à cette situation, le directeur du Bureau des Mines et de l’Énergie souligne l’importance de renforcer les anciennes constructions et de construire de nouveaux bâtiments conformes aux normes. Il recommande également de sensibiliser la population sur les mesures à prendre avant, pendant et après un tremblement de terre, et demande aux autorités de se préparer à fournir une réponse adéquate après un séisme. Selon lui, il est essentiel de se préparer à différents niveaux pour faire face à de telles situations.

Marvens Pierre

Publicité