Célébration ce mardi de la journée internationale du sport au service du développement et de la paix.

131

Le sport est l’une des grandes activités humaines. Il incarne l’esprit d’équipe, il est un tremplin d’excellence individuelle et un moteur de la croissance économique pour toute la société. Depuis longtemps, l’Organisation des Nations Unies collabore de diverses manières avec les sportifs ainsi qu’avec les fédérations et associations sportives, afin de mettre le grand pouvoir du sport au service de l’amitié et de la coexistence, de promouvoir des modes de vie sains et de faire avancer l’action que nous menons en faveur de la réalisation du développement durable et inclusif et du Programme 2030.

Toutes celles et tous ceux qui interviennent dans le domaine sportif ont aussi des responsabilités : réduire l’empreinte écologique du sport ; respecter les normes internationales du travail ; lutter contre la discrimination et les préjugés de toutes sortes ; rejeter la corruption ; veiller à ce que les grandes manifestations sportives mondiales telles que la Coupe du monde de la FIFA et les Jeux olympiques et paralympiques, qui rassemblent le monde entier,laissent une empreintepositive.

La pandémie de COVID-19 a fait naître de nouveaux défis que le monde du sport doit relever. Celles et ceux qui travaillent dans le milieu sportif, tout comme les supporters et les sportifs, ont ressenti la douleur provoquée par l’absence, la perte de revenus et les rêves inassouvis. Cependant, malgré la crise, de nombreuses compétitions et ligues ont trouvé des moyens inédits de créer des occasions de communion et de partage de joie.

Alors que les vaccins répandent l’espoir et que les supportersretournent dans les stades, le sport a un très grand rôle à jouer en faveur d’un relèvement sûr et durable. L’Organisation des Nations Uniescompte poursuivre sa collaboration avec celles et ceux qui travaillent dans le milieu sportif et avec les organisations sportives du monde entier pour faire progresser l’action climatique et promouvoir la paix, les droits humains et le développement durable. Nous jouerons et applaudironsà nouveau lorsque tout le monde sera à l’abri de la pandémie.