Célébration de la journée internationale de la langue créole

260

Les autorités haïtiennes ont marqué la 21 ème journée de la langue créole, le jeudi 28 octobre 2004, par des activités de réflexion sur la langue populaire et d’exposition d’œuvres littéraires. Le thème retenu cette année : « lang kreyol se yon zouti nan tout aktivite nan peyi dayiti » ( le créole, un outil dans toutes les activités en Haïti). L’un des sujets en débat a été la formation d’une académie linguistique tel que prévu par la Constitution. Ce thème a été l’objet d’échanges entre la ministre a.i. de l’éducation, Magalie Comeeau Denis et plusieurs linguistes. A l’occasion de cette journée, le directeur du Bureau National d’Alphabétisation a invité les différentes entites de l’administration publique à délivrer les documents dans les deux langues officielles ( le créole et le français) aux citoyens.Le professeur Claude Pierre, l’un des invités du journal du matin du jeudi 28 octobre, a insisté sur la nécessité de l’utilisation du créole dans le fonctionnement de l’administration publique comme il est prévu dans la loi-mère. Le directeur du Bureau national d’alphabétisation a également défendu la pratique du créole dans l’enseignement . La Fondation Maurice Sixto, du nom du célèbre conteur haïtien décédé, a recensé 21 pays où l’on parle le créole. Haïti vient en tête avec une population de 8 millions d’habitants. A l’occasion de la journée de la langue créole, le deuxième quotidien de la capitale ( Port-au-Prince), « Le Matin », a sorti un numéro dont les articles sont tous rédigés en créole.

Publicité