Célébration de la journée mondiale de l’eau ce mardi 22 mars

216

Les activités devant marquer la journée internationale de l’eau ce mardi 22 mars se déroulent autour du thème : « L’eau, source de vie ». En Haïti, le bureau de l’OPS/OMS a décidé de sensibiliser les responsables et la population en général sur l’importance de l’eau. L’eau est une ressource naturelle indispensable à la vie. Cette denrée rare est également la source de certaines maladies quand on la consomme dans n’importe quelle condition. En effet, on dénombre plus d’une vingtaine de maladies hydro-fécales responsables de la mort d’environ 3900 morts enfants chaque jour dans le monde. En Haïti, la situation est préoccupante vu que près de 4 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et plus de 5 millions n’ont pas d’installations sanitaires adéquates. Et c’est-ce qui explique, d’une part, pourquoi les ménages dépensent plus de 50% de leur avoir dans les soins de santé et, d’autre part, pourquoi les insfrastructures sanitaires sont défaillantes. Face à une telle situation,le Bureau de l’OPS/OMS en Haïti propose, entre autres, de mener des actions collectives et individuelles. Les suggestions de l’OPS/OMS sont partagées par Molière Pampahil du Ministère haïtien de la santé publique. Le docteur Pamphil insiste sur la nécessité pour la population de bien gérer l’eau et de protéger les montagnes d’Haïti contre l’érosion. Il fait remarquer que cette ressource peut – à part les maladies diarrhéiques, la malaria et la fièvre dengue- provoquer des catastrophes naturelles. Dans une déclaration à l’occasion de la journée mondiale de l’eau qui coïncide avec la décennie internationale d’action « l’eau, source de vie », le directeur général de l’OMS a demandé aux gouvernements de renouveler leur engagement à mettre l’eau potable à la disposition de tous. Dans le monde, un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, souligne Lee Jong-Wook.

Publicité