Cite Soleil de nouveau en proie à la violence

176

Un climat de tension règne depuis 15 jours dans le vaste bidonville de Cité Soleil.L’assassinat d’un ancien candidat à la députation, Genelus Félix, avait provoqué une confrontation entre des citoyens en colère et des groupes armés dans le quartier de Bois Neuf.Selon certains résidents au moins 5 personnes ont été tués lors de ces accrochages. Les forces de l’ordre ont réalisé une opération à Bois Neuf où des affrontements avec des groupes armés ont été enregistrés. Les manifestants réclament des actions urgentes de la Police et de la Minustah afin de freiner les exactions des criminels. Des barricades de pneus enflammés avaient été érigées dans plusieurs quartiers tandis que des bandits répondaient par des tirs nourris. En colère les manifestants avaient incendié le site d’hébergement de la place fierté.Ils accusent les sinistrés d’être les complices des criminels en leur offrant un abri pour échapper à la police. Le responsable du commissariat de Cité Soleil, Rosemond Aristide, annonce qu’une enquête a été diligentée afin de retrouver les auteurs du crime.Les forces de l’ordre sont notamment à la recherche d’un certain  » Tiopi » impliqué dans l’assassinat de M. Genelus. L’inspecteur Rosemond révèle que M. Genelus a été victime d’un braquage non loin du commissariat de Cité Soleil.Des criminels recherchés par les forces de l’ordre sont impliqués dans le meurtre rapport l’officier de police. Il réclame la collaboration de tous les secteurs afin de démanteler les gangs armés qui ont leurs repaires dans la région. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité