Contestation des Elections dans les Régions

171

Jusqu’ici le Conseil Electoral fraîchement complété tente de rapiécer les morceaux du processus ; depuis le 21 mai l’institution n’arrête pas d’organiser des partielles au premier tour comme au 2ème tour des législatives ; disons précisément le 11 juin dans la Grand’Anse et le 2 juillet à Dame-Marie, les Irois et Bahon pour le compte du premier tour et plus près de nous le 9 juillet dans les départements électoraux a lieu le 2ème tour, toujours en partie, car la Grand’Anse ne rejoint pas encore les autres départements dans la course. Le 23 juillet prochain le CEP devra mettre en jeu six (6) postes sur douze (12) à la députation dans la région des Nippes et Grand’Anse selon une source proche de l’institution. Des résultats non encore rendus public, selon les mêmes sources proche de l’institution électorale, attribuent six (6) sièges à la chambre des députés au parti Fanmi Lavalas ainsi que les deux (2) postes de sénateurs. Parmi les candidats en ballotage figurent un ancien député de la 45e Législature, Saurel Yacinthe, de l’Espace de Concertation (EC), des postulants Lavalas, de Eskamp/Korega et un indépendant, d’après une source bien informée. Ce responsable électoral qui a voulu gardé l’anonymat a par ailleurs indiqué que les premiers décomptes du deuxième tour dans le Nord’Ouest attribuent sur six (6) postes de députés trois (3) à Lavalas, un (1) à l’Espace de Concertation (EC) et deux (2) au Parti Louvri Baryè (PLB). Toutefois dans le Nord-Est, des perdants lavalassiens surtout à Monbin-Chrochu ont tempêté contre les résultats du BED de la région . Voilà en un mot les différents morceaux d’un processus électoral que l’on croyait êter un paquet et qui va de contestations en contestations .

Publicité