Crise à la faculté médecine et de pharmacie Le décanat libère les enseignants de leurs engagements

59

Le décanat de la faculté de médecine et de pharmacie (FMP) décide de libérer les enseignants de leurs engagements jusqu’à la prochaine reprise académique. Dans une note de presse le décanat de la FMH précise « considérant le mémorandum de l’assemblée des enseignants fixant le 8 juin 2009 comme date butoir pour mener à terme l’année académique ; considérant que l’année académique a pris fin le samedi 20 juin 2009, le décanat et le dit conseil ont décidé de libérer les enseignants de leurs engagements jusqu’à la prochaine reprise académique » .Cette décision du décanat intervient alors qu’aucune solution n’est encore trouvée à la crise qui perdure à la faculté médecine et de pharmacie. . Les étudiants annoncent qu’ils vont se réunir en assemblée mixte ce mardi 30 juin en vue de tenter d’amener le décanat à la « raison » pour le sauvetage de l’institution. .Les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) observent une grève des cours depuis plus de deux mois , en vue de réclamer le départ de l’actuel décanat accusé de ne pas assurer un fonctionnement « normal et adéquat » de la faculté et de pratiquer une politique dite de « la chasse aux cours ». .RD.