Début des travaux de la Commission Informelle

221

La Commission fait la cueillette des données, rencontre de manière informelle les secteurs concernés et espère discuter avec l’Opposition . Elle s’apprête à s’asseoire avec le Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour prendre connaissance des contestations . Ces travaux se basent sur l’ ensemble des élections du 21 mai rejetées par l’Opposition ou sur les dix (10) postes au sénat mis en question par la Communauté Internationale. Pour l’heure, ces avocats contactés par Radio Métropole n’ont pas avancé de date pour émettre le point de vue juridique sur la question . Gary Lissade, l’un des avocats de la Commission Informelle, s’est montré sceptique quand au résultat final . Anciens membres de la commission présidentielle chargée d’évaluer le scrutin du 6 avril 1997, plusieurs secteurs reprochent à Gary Lissade et Pierre Labissiere d’avoir traité de manière confidentielle le travail . Maitre Gary Lissade a rejeté ses critiques et dit avoir relevé des failles dans les élections du 6 avril .

Publicité