Demande d’explication sur les incidents de lundi à Bel-Air

250

Le comité de fusion des partis Konakom, Panpra et Ayiti Kapab demande des explications de la part de la Police nationale et du gouvernement suite aux violences enregistrées lors de la manifestation des lavalassiens à Bel-air, le lundi 28 février 2005. Tout en dénonçant le comportement des chimères lavalas, le Comité demande à la PNH de respecter les règles du jeu démocratique et souhaite l’intervention de l’inspection générale dans cette affaire. Le professeur Micha Gaillard, membre du comité de fusion, insiste pour que lumière soit faite. C’est également la position exprimée par le président de la Chambre de commerce et d’industrie. Tout en n’écartant pas la thèse de la provocation, Réginald Boulos réclame l’ouverture d’une enquête. Deux (2) personnes ont été tuées par balle lors d’une manifestation réclamant le retour d’Aristide au pouvoir un an après son départ. Les manifestants accusent la police qui jusqu’ici n’a pas réagi.

Publicité