Des doutes planent sur le respect du calendrier électoral

244

Le calendrier électoral ne pourra être tenu en Haïti à moins d’une assistance internationale renforcée, a déclaré, Jeudi, le responsable des operations de vote du Conseil electoral provisoire (Cep), Patrick Féquière. Selon le conseiller, le Cep chargé de préparer les prochaines elections en Haïti ne dispose pas d’effectifs en nombre suffisant ni de matériels en quantité suffisante. « En tant que membre du conseil électoral, je peux vous dire que le conseil ne disposera pas des moyens nécessaires pour respecter le calendrier si les tendances actuelles se poursuivent », a-t-il déclaré à la presse.Le conseil a la capacité, après consultation avec le gouvernement intérimaire, de différer le scrutin dont l’organisation requiert la distribution d’au moins 3 millions de cartes d’électeurs, l’installation de milliers de bureaux de vote et un découpage électoral de la République caraïbe.Des élections présidentielles et législatives sont prévues le 20 novembre prochain en Haïti dans le cadre de la transition politique amorcée après le renversement du président Jean-Bertrand Aristide, en février 2004.

Publicité