Des Elections Présidentielles : Novembre 2000

163

Le Président de la République a laissé le pays le 14 août dans l’après midi pour la République Dominicaine afin d’assister à l’entrée en fonction du nouveau Président Dominicain. Avant son départ, René Préval a défendu les mesures qu’il a annoncé sur la prolongation du mandat du CEP et la tenue des élections présidentielles le 26 novembre. Le Chef de l’Etat a souligné qu’il a choisi un raccourci en reconduisant le mandat de l’actuel CEP. René Préval a également promis des élections présidentielles libres honnêtes en novembre prochain. Le Président a annoncé également la publication définitive des résultats du scrutin au journal officiel le Moniteur.La crise post-électorale ne constitue en rien une priorité pour le Chef de l’Etat. La principale préoccupation de René Préval est la présidentielle de novembre qui sera suivie de la mise en place des institutions, respectant les échéances constitutionnelles. C’est en ces termes que René Préval explique les dernières décisions prises par son gouvernement de bouder l’opposition et la communauté internationale, surtout en renouvelant le mandat du CEP de Ernst Mirville. Pour le Chef de l’Etat, le temps presse, il faut donc agir et agir vite. Si la communauté internationale veut des explications sur le 21 mai, elle en aura et c’est tout, explique René Préval. Une autre façon d’expliquer que malgré la position jusqu’auboutiste du gouvernement de Port-au-Prince, il demeure ouvert au dialogue avec la communauté internationale. René Préval a même démenti les informations selon lesquelles il y aurait désaccord entre Port-au-Prince et la communauté internationale. C’est avec un optimisme sans mesure, que le Chef de l’Etat commence à rassurer la nation haïtienne du bon déroulement du scrutin de novembre.René Préval est déjà certain qu’il y aura beaucoup de candidat lors de la présidentielle de novembre. Mais ne demandez pas à René Préval s’il veut reconduire Jacques Edouard Alexis au poste de Premier Ministre. Vous risquez de rester sur votre faim.

Publicité