Des institutions américaines préoccupées par la situation de la presse en Haiti

192

Une mission du comité de protection des journalistes basé à New-York a achevé, le jeudi 13 juin 2002 , une visite d’informations en Haïti sur la situation de la presse . Lors d’une rencontre avec des associations de presse, les membres de cette délégation se sont dit préoccupés par les problèmes liés à la liberté d’expression dans le pays. Le comité pour la protection des journalistes dénonce également l’impunité et l’absence de progrès dans les enquêtes autour de l’assassinat des journalistes Jean Léopold Dominique (3 avril 2000) et Brignol Lindor (3 décembre 2001) . L’organisation appelle les autorités en place à garantir la liberté d’expression. Pour leur part , des autorités américaines de la Floride dont le sénateur Bob Graham expriment leur solidarité à la presse haitienne . A l’occasion d’une cérémonie le 7 juin dernier , à Miami , au cours de laquelle le président de la Fédération de la Presse Haitienne , Adyjeangardy,a été distingué , l’influent parlementaire haitien a fait état des moments difficiles que vit la presse haitienne en ce moment . De son côté, le congressman Alcy Hastings a mis l’accent sur le support à accorder à la presse haitienne pour qu’elle continue d’être impartiale et crédible . Cette cérémonie qui s’est déroulée le 7 juin , jour latino américain de la presse , a été l’occasion pour la Florida International University (FIU) d’envisager avec la Fédération de la Presse Haitienne des projets conjoints de formation des journalistes haitiens.

Publicité