Des jeunes prêts à se défendre face aux bandits

427

Des jeunes de Solino se mobilisent pour défendre leur quartier face à l’agression des bandits. Intervenant dans des médias locaux des portes parole de ces jeunes révèlent qu’ils sont contraints de se battre pour éviter une mort certaine face à la passivité des forces de l’ordre.


Les jeunes lancent un cri d’alarme préalable pour faire valoir qu’ils ne sont pas des bandits. Ils révèlent que nombre d’entre eux refusent de se battre redoutant le qualificatif de bandit que des médias sociaux attribuent aux jeunes des groupes dauto défense.


Les jeunes de Solino ont révélé que les bandits ont attaqué avec des armes de gros calibre . Ils ont de grande quantité de munitions à leur disposition, confie l’un d’entre eux expliquant que les bandits ont tiré sans interruption pendant plus de 4 heures hier jeudi 2 Mars 2023.


De nombreux policiers résident dans le quartier de Solino et sont déterminés à ne pas se laisser faire. Ils ont opposé hier une résistance aux bandits qui en dépit de l’assaut n’ont pas pénétré à l’intérieur du quartier.


Les jeunes de Solino soutiennent que ce quartier est devenu stratégique pour les gangs impliqués dans les kidnappings. Les criminels veulent éviter les patrouilles de la police sur les axes routiers de Nazon et Delmas.


Outre des policiers, des soldats des FADH et des agents de sécurité résident dans ces quartiers qui constituent un havre de paix dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

LLM / Métropole Haïti

Publicité