Des partis politiques rejettent toute responsabilité dans les violences post-électorales

135

Haïti en action n’est pas impliqué dans les violences électorales dans l’Artibonite affirme son responsable. Youri Latortue explique que dans cette zone, les candidats d’Haïti en Action sont favoris et n’ont aucun intérêt à perturber le scrutin. Monsieur Latortue se dit en faveur de la reprise du vote là où cela s’avère nécessaire. Il appelle par ailleurs les forces de l’ordre à prendre acte du retrait de la MINUSTAH et à agir en conséquence. La PNH a déjà procédé à l’arrestation de 3 candidats à Mirebalais pour incitation à la violence et à la dégradation d’édifices publics et détention illégale d’arme à feu. Les candidats à la députation de la Plateforme Pitit Desalin, de Fanmi Lavalas et de la plateforme Verite ont été conduits à la prison civile de Mirebalais. Des tensions post électorales sont signalées à St Marc dans le département de l’artibonite et dans d’autres régions du pays. L’ex colonel Himmler Rébu prévoit une situation de violence généralisée à travers le pays lorsque les résultats du premier tour des législatives seront rendus publics. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité