Economie haïtienne : le bulletin de santé est mauvais selon Kesner Pharel

136

Avec une balance commerciale qui s’est creusée, un déficit fiscal de 3 milliards de gourdes chaque mois depuis le débute de l’année fiscale, la situation économique du pays ne cesse de se dégrader selon l’économiste Kesner Pharel :

« Le gouvernement avait tablé sur 39 milliards de gourdes de financement monétaire sur l’année. Nous en sommes à 33 pour les 6 premiers mois de l’année » s’inquiète-t-il.

Les 2,4% de croissance sur lesquels tablait le gouvernement pour rédiger son budget s’éloignent et il n’est pas impossible que le pays s’enfonce dans la stagflation estime Kesner Pharel :

« Nous allons entrer dans une zone de grande turbulence avec la saison cyclonique, le référendum et les élections. Il est donc peu probable que la situation s’améliore » prévoit-il.

Si le bulletin de santé économique s’avère négatif, la situation est susceptible de s’aggraver encore avec l’existence de plusieurs taux de change du dollar sur le marché. Ce qui encourage l’inflation.

D’ores et déjà, tout porte que 2020-2021 sera la 3e année de récession de suite dans le pays..

AL/Radio Métropole