Elections : Lavalas Seul Dans la Course

305

Le gouvernement confirme sa disposition à conduire le processus électoral à son terme ignorant ainsi les contestations de la communauté internationale et l’opposition. Le Président Préval a publié l’arrêté convoquant le peuple en ses comices pour le deuxième tour des législatives, le 9 juillet prochain. Pour ce scrutin qui ne comprend pas les résultats des élections dans la Grand’Anse jusqui’ici inconnu, Lafanmi Lavalas dispose de 40 députés en bollotage favorable contre 17 à l’opposition ou aux candidats indépendants. On devrait s’attendre aussi à de nouvelles élections dans la Grand’Anse. En tout cas, les joutes du 9 juillet risquent de retrouver Lafanmi Lavalas seul dans la course si l’on tient compte du retrait officiel de l’opposition. C’est ainsi que deux formations politiques qui ont été pourtant proches de Lafanmi Lavalas s’abstiennent et réclament des préalables pour les partielles et le deuxième tour. En effet, l’ESKANP – KOREGA a conditionné son avenir dans le processus électoral à des garanties claires et nettes de sécurités pour ses candidats, dans le maquis actuellement, d’impartialité et de transparence au niveau de Conseil Electoral Provisoire. « Nous ne pouvons avancer face à un CEP réduit de trois membres dépourvu en conséquence de légitimité et de crédibilité », a fait savoir l’un des responsables de ESKANP – KOREGA, l’ancien député Jasmin Joseph. Les 6 membres restants du CEP doit expliquer clairement et publiquement sur quelle base légale et constitutionnelle ils poursuivent le processus électoral et condamner les fraudes et irrégularités enregistrées dans les opérations de dépouillement, soutient la coalition politique. L’ancien député a indiqué toutefois que son parti n’effectue pas pour autant ce qu’il appelle une terreur d’état au niveau du département de la Grand’Anse. M. Jasmin a déploré l’absence de disposition particulière en vue de la tenue des partielles dans les Irois et Dame-Marie le 2 juillet et du 2 ème tour le 9 juillet. »Nous nous abstenons de toutes activités électorales tant qu’on n’aura pas obtenu des préalables en terme d’impartialité de tous les secteurs de l’état notamment la police nationale dans les affaires électorales » a déclaré Joseph Jasmin. Avec cette nouvelle disposition, ESKANP – KOREGA signifie au reste du Conseil Electoral Provisoire que Lafanmi Lavalas demeure le seul parti dans la course électorale, le groupe de Convergence s’étant déjà retiré.

Publicité