Famine à Belanse, 14 morts sont recensés

92

Environ 14 personnes sont décédées a cause de la famine dans la section communale de Baie d’Orange à Belanse ( sud est). Le délégué départemental du sud est, Zidor Fednel, affirme que la situation est très difficile dans cette localité qui a été sévèrement touchée lors des dernières intempéries.  » Officiellement 14 personnes dont deux enfants sont décédées en raison de la famine », ajoute t-il.La situation est critique parce que la zone est enclavée explique M. Fednel faisant remarquer que les citoyens n’ont pu s’approvisionner au cours des dernières semaines. » De nombreux enfants sont déshydratés et affaiblis », dit-il soulignant qu’un enfant de 15 ans donne l’apparence d’un enfant de 6 ans. Des experts se trouvant sur place s’appliquent à apporter une assistance médicale d’urgence aux enfants soufrant de malnutrition et d’autres maladies. Le délégué départemental soutient que la famine a des répercussions sur tous les aspects de la vie dans cette localité. » Sur 480 enfants inscrits à l’école nationale seulement 182 sont régulièrement en classe », dit-il faisant remarquer que des cas de crise de faim sont enregistrés. Attirant l’attention sur la gravité de la situation, le délégué départemental rappelle que certains dégâts sont irréparables pour des enfants en bas age. » Save the Children et Unicef distribuent des kits alimentaires spéciaux aux enfants soufrant de malnutrition « , dit-il révélant que 5 enfants se trouvant dans un état critique ont été transférés dans un centre hospitalier à Port-au-Prince. Dans le même temps, le délégué départemental du sud-est annonce que le ministère de l’agriculture a entrepris la distribution de semences aux agriculteurs afin de faciliter la relance de la production agricole dans la communauté qui compte environ 15 000 personnes. De plus, M. Fednel dit craindre que d’autres localités ne soient touchées par la famine résultant des récents cyclones.