Fermeture du Consulat Jamaïcain à Port-au-Prince suite à une attaque de bandits armés

377

Alors que des acteurs politiques, de la Société civile et des membres du gouvernement se trouvent en Jamaïque pour tenter de trouver une issue à l’impasse sociopolitique et sécuritaire que connait le pays, la représentation diplomatique de ce petit pays des Caraïbes a été victime de vandalisme, mardi 13 juin. Une situation qui a obligé les autorités jamaïcaines à suspendre ses services consulaires en Haïti indéfiniment.

L’information a été confirmée par la ministre jamaïcaine des Affaires étrangères, Kamina Johnson Smith, quelques heures après que des individus armés ont attaqué dans la nuit du 12 au 13 juin 2023, les locaux de la Sun Auto, située à Tabarre. Le bâtiment du concessionnaire automobile abrite aussi le consulat honoraire de la Jamaïque qui a également été vandalisé.

 « Nous attendons plus de détails et déclarons suspendus indéfiniment les services consulaires de la Jamaïque.», a déclaré la ministre Smith.

Cette situation crée un malaise diplomatique entre Haïti et la Jamaïque, alors que le Premier ministre Ariel Henry et un groupe de plus de 40 personnalités haïtiennes se trouvent en Jamaïque pour trouver une solution à la grave crise que traverse le pays depuis près de deux ans. Selon les informations dont nous disposons, les discussions ont été suspendues après que les protagonistes ont été informés de l’acte qui a été produit. Parallèlement, le pays attend le résultat des assises qui doivent prendre fin ce 13 juin.

Notons qu’à la suite des forfaits, les agents de sécurité de Sun Auto sont portés disparus et des véhicules ont été volés, selon les informations disponibles.

L’incident qui s’est produit remet en question la capacité de l’Etat haïtien à réagir face aux exactions des gangs armés. Ce qui peut relancer le débat concernant le besoin d’une force spéciale internationale d’intervention dans le pays afin de mettre les bandes armées hors d’état de nuire.

Marvens Pierre

Publicité