Gérard Latortue persiste et signe: l’échéance du 7 février sera respectée

98

Le Premier ministre haïtien Gérard Latortue a réaffirmé la volonté de l’Exécutif de favoriser la réalisation des élections à la fin de cette année pour que le nouveau président puisse prêter serment le 7 février 2006.M. Latortue qui intervenait à l’émission Rencontre sur Radio Métropole dimanche, a indiqué que le gouvernement intérimaire n’entend en aucun cas garder le pouvoir au delà du 7 février 2006. Toutefois, le Premier ministre haïtien a reconnu l’ampleur de la tâche à accomplir pour y arriver. Gérard Latortue se dit confiant quant à l’efficacité des dispositions prises par le Conseil électoral provisoire (Cep) en accord avec le Comité d’appui à l’institution pour aboutir à l’élaboration d’un calendrier définitif. Dans son intervention aux Nations Unies récemment, le chef du gouvernement haïtien avait affirmé la volonté du pouvoir intérimaire de favoriser le bon déroulement du processus électoral. Gérard Latortue avait indiqué que les retards accumulés dans la préparation des élections résulte d’une mauvaise compréhension des responsabilités du Cep qui doit définir les grandes orientations du processus électoral au lieu d’en assurer l’exécution au jour le jour.