Global Exchange se Propose d’Observer le Scrutin

182

Une équipe de 25 membres est déja sur place et un autre groupe doit arriver en décembre prochain en Haïti toujours dans le cadre de l’observation électorale. Global Exchange cherche à obtenir l’accréditation du Conseil Electoral Provisoire (CEP) en vue de superviser les élections du 26 novembre. Cette coaliton qui etait présente en Haïti lors du scrutin du 21 mai vient s’informer également sur les derniers évènements ;  » nous ne faisons pas totalement confiance à ce que racontent les journalistes étrangers au sujet de la situation en Haiti  » a déclare le porte-parole de Global Exchange, Moira Feeney. Les 25 membres de Global Exchange actuellement présents en Haïti sont d’origine américaine, canadienne , européenne et africaine ; ils souhaitent obtenir l’autorisation du CEP pour observer les élections du 26 novembre . Ce scrutin se déroulera en l’absence des observateurs de l’Organisation des Etats Américains (OEA) et de bon nombre d’observateurs haïtiens qui avaient supervisé les élections du 21 mai. En dépit de cette situation le Conseil Electoral Provisoire promet d’organiser des élections crédibles et honnêtes avec l’aide de la PNH qui promet de garantir la sécurité de tous avant pendant et après le vote . D’autre part, l’organisation paysanne prolavalasse KOZEPEP sera également présente pour observer les élections de dimanche en Haïti. L’organisation supportée par René Préval compte déployer des observateurs à travers les différentes régions du pays . D’ailleurs , l’Etat Major de KOZEPEP a déja mobilisé ses bases à travers le pays à l’occasion de ce scrutin.

Publicité