Haïti à la recherche d’un billet pour la Coupe caraïbéenne des nations

95

La sélection haïtienne de football a laissé Port-au-Prince ce mercredi à destination de Port of Spain, ( Trinidad) où elle disputera les barrages de la coupe caraïbéenne des nations. Les prochains adversaires d’Haïti à ce tournoi seront la sélection dominicaine de football et celle des Iles Bermudes. Initialement prévus pour être disputés aux Bermudes, les matches de barrage ont été finalement déplacés à Trinidad après les protestations de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) auprès de la CAFUNION qui avait par la suite compris les revendications des dirigeants du football haïtien. Plusieurs raisons avaient expliqué les démarches de la FHF. D’abord, la position géographique des Iles Bermudes (dans l’Océan Atlantique presqu’ en face de New-York) n’a pas joué en sa faveur compte tenu du fait qu’à cette période de l’année, le froid est très rigoureux. Ensuite, se rendre aux Bermudes nécessite des débours considérables ; d’autant plus que certains joueurs devaient rejoindre l’équipe en provenance d’Europe. A côté de tout cela, il faut ajouter cette interminable histoire de visa américain. En effet, pour se rendre aux Iles Bermudes, tous les membres de la délégation haïtienne devaient impérativement avoir un visa américain. Ce qui était pratiquement impossible d’après le président de la FHF, le Docteur Yves Jn-Bart,  » on n’avait pas suffisamment de temps devant nous pour entreprendre des démarches auprès du Consulat américain donc, il fallait trouver un moyen pour simplifier les choses ».Alors, le « onze national  » est à Trinidad pour arracher la dernière place qualificative lui permettant de disputer la coupe caraïbéenne des nations. Non moins sans peine puisque la Fédération Haïtienne de Football a pu, après des démarches, obtenir un crédit pour rendre ce voyage possible.Et le docteur Yves Jean Bart (Dadou) de conclure:  » Mes interventions auprès de certains ministres, et même auprès de la FIFA n’ont pas abouti à grand chose. Heureusement qu’on nous fait encore crédit malgré les difficultés de toute sorte auxquelles la FHF fait face « .Enfin, l’effectif de l’équipe haïtienne sera renforcé par la présence de Josué Mayard, Fabrice Noel, Stéphane Guillaume et Roudy Lorméra. Une seule grande figure manque à l’appel. Il s’agit de Pierre Jean-Jacques du Football Club de Nantes. Le club de la Beaujoir se remet à peine de son très mauvais début de saison, il n’était pas question pour le FC Nantes de libérer son solide défenseur. Maintenant, reste à savoir si les problèmes confrontés par la Fédération Haïtienne de Football ne vont pas avoir des répercutions sur la performance de l’équipe car, tous les frais de ce déplacement seront à la charge de la FHF. Jack Warner en était formel ! Guyto Rivièresurguyriviere@yahoo.fr