Hausse des actes de violence dans la capitale

236

Le gouvernement haïtien est préoccupé par une certaine augmentation des actes de violence dans la région métropolitaine.Le week end écoulé au moins trois personnes ont été tuées par des bandits circulant à bord de motocyclettes. Parmi les personnes tuées figure le professeur Serge Luc Bernard, 73 ans, président du Conseil d’administration de l’Université de Port-au-Prince.Il a été attaqué dans le quartier de Turgeau jeudi dernier par des bandits alors qu’il venait d’effectuer une transaction bancaire. Atteint de trois projectiles M. Bernard, également enseignant à l’Inaghei (UEH), a rendu l’âme sur le champ. Les témoignages divergent sur les circonstances du crime. Selon des individus présents les policiers d’une patrouille fixe n’auraient pas porté secours à M. Bernard qui a tenté d’échapper à ses agresseurs. Cependant le secrétaire d’état à la sécurité publique, Reginald Delva, affirme le contraire.Il explique que les deux bandits avaient été blessés lors d’échanges de tirs avec les policiers. Les bandits blessés ont été appréhendés dans un centre hospitalier à Tabarre le lendemain. M. Delva note que plusieurs cas d’assassinats ont été enregistrés après des transactions bancaires.Il recommande aux responsables des succursales de banques d’empêcher que des individus surveillent le fonctionnement des clients. L’enquête sur l’assassinat du professeur Bernard se poursuit, annonce M. Delva qui avait récemment réclamé l’adoption de dispositions sur le contrôle de la vente des motocyclettes et des cartes SIM. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité