Inauguration d’une nouvelle place publique à Martissant

195

L’Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (UCLBP) a procédé officiellement, le jeudi 17 septembre 2015, à la cérémonie de remise de la Place de l’Unité, située à Dantès-Déluy, Martissant 23, à la Commission communale de Port-au-Prince.selon des informations disponibles sur le site du ministère de la communication , cet évènement a eu lieu en présence du directeur exécutif de l’UCLBP, du président de la Commission communale de Port-au-Prince. De Madame l’Ambassadeur de France, du directeur du département Amérique Latine et Caraïbes de l’Agence française de développement (AFD), de la directrice de l’AFD en Haïti, du chef de la section infrastructure et développement urbain de la délégation de l’UE, de représentants d’institutions Haïtiennes et d’agences de coopération ainsi que des notables de la zone..Les travaux de construction de la Place de l’Unité s’inscrivent dans le cadre des interventions d’aménagement intégré du quartier Dantès-Déluy. Ils précèdent des actions structurantes de voiries et d’habitat prévues dans la composante de rénovation urbaine du Programme d’aménagement intégré des quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)..Ce programme, mis en œuvre par l’UCLBP depuis 2013, est financé à deux tiers par l’Union européenne (UE) et au tiers par l’Agence française de développement (AFD). Il vise l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations de Martissant et de Baillergeau en facilitant la reconstruction des infrastructures, d’équipements et de logements détruits par le séisme du 12 janvier 2010 dans ces deux (2) quartiers..Au cours de la cérémonie de remise de la Place de l’Unité, le directeur exécutif de l’UCLBP, Clément Bélizaire, a confié que cette infrastructure urbaine a été identifiée par les habitants de Dantès-Dèluy et que les travaux ont été réalisés par les équipes communautaires de la zone sous la supervision de l’UCLBP. L’ingénieur Bélizaire soutient que d’autres interventions comme la mise en opération du Centre d’appui à la reconstruction pour le renforcement des maisons devront se matérialiser très prochainement, toujours dans le cadre du Programme AIQIP..Le chef de la section infrastructure de la délégation de l’Union européenne en Haïti, Nicole Fisher, a, pour sa part, tenu ces propos :<>. Et d’ajouter : << L'appropriation par des autorités haïtiennes de la reconstruction et du réaménagement constitue, à l'instar des autres secteurs de la coopération de l'UE, le fil conducteur de notre appui. Dans ce contexte, je veux saluer l'engagement de tous les partenaires publics, à commencer par lUCLBP et de la mairie, qui pilotent le travail sur le terrain. >>.Le directeur du déplacement Amérique Latine et Caraïbes de l’agence française de développement (AFD), Régis Marodon, présent à cette cérémonie, a fait savoir que l’inauguration des espaces de circulation et des espaces publics dans le quartier de Dantès-Déluy, prévu dans le cadre du Schéma d’Aménagement de martissant, représentent une réalisation dont l’AFD est particulièrement satisfaite, car ils participeront à l’amélioration de la convivialité et de la sécurité du quartier. Par ailleurs, M. Marodon souligne que les travaux ont mobilisé une main d’œuvre nombreuse issue du quartier qui a pu ainsi participer directement à l’aménagement de son espace de vie..Le Programme AIQIP s’étend sur une durée de trente-six (36) mois et les interventions consistent en : la réhabilitation de la voirie urbaine (4,4 km de routes et 5 000 ml d’allées piétonnes aménagées), l’appui au renforcement de quatre cents (400) maisons, la construction de deux cents (200) logements, la réhabilitation de (10) ravines, la construction de deux (2) ponts et de trois (3) passerelles, la construction d’un (1) Centre de ressources communautaires, la fourniture de services de base (électricité, eau, potable et assainissement) , la construction de micro-retenues, de citernes familiales et d’impluviums (bassins de captation et de stockage des eaux de pluie). A travers ses différentes activités, le Programme facilitera ainsi la rénovation durable des deux (2) quartiers selon une approche urbaine intégrée tout en assurant la promotion du développement social..Le Programme AIQIP s’inscrit dans le cadre d’un programme plus vaste d’aménagement de quartiers (PARAQ) qui comprend au total dix (10) projets et mobilise une enveloppe globale de 76 millions d’euros dont 56 millions sont alloues par l’Union européenne.EJ/Radio Métropole Haiti

Publicité