Initiative de médiation :Lavalas exprime des doutes

213

Le parti de Jean Bertrand Aristide fait un accueil réservé à la proposition de la Société Civile. « Nous sommes intéressés à une médiation locale et aussi internationale pour que la solution soit durable » a déclaré Jonas Petit, l’ un des porte-parole de la Fanmi Lavalas qui met en doute la neutralité des médiateurs de la Société Civile. « Ces médiateurs se retrouvent sur la même longueur d’onde que les dirigeants de l’Opposition » a souligné Jonas Petit. De son côté le Groupe de Convergence Démocratique se dit prêt à négocier avec lavalas sous le parapluie de la Société Civile. La Convergence a déjà signifié par lettre son adhésion à cette démarche. « Nous sommes prêts à rencontrer Jean Bertrand Aristide reste à définir son statut, le lieu et l’objet de ces pourparlers » a fait savoir l’ancien sénateur Paul Denis. « On ne va pas réinventer la roue » a rétorqué Jonas Petit au nom de la Fanmi Lavalas. Il a laissé entendre qu’il n’est pas question pour M. Aristide de déposer son titre de président élu, de revenir sur les élections du 21 mai.

Publicité