Jean Claude Duvalier recommande à Jean Bertrand Aristide de quitter le pouvoir et manifeste son désir de revenir en Haiti

185

L’ancien président à vie , Jean Claude Duvalier ,invite Jean Bertrand Aristide à suivre son exemple en démissionnant de son poste comme il l’avait fait , le 7 février 1986. L’ex-dictateur soutient que le Président Aristide n’est plus en mesure de diriger le pays . Un pays dit-il qui accuse un retard économique considérable . Dans une interview accordée à la télévision américaine CBS, rapportée par l’Agence Reuters , Jean Claude Duvalier a indiqué qu’Haiti a fait un recul que l’on pourrait estimer à plus d’une cinquantaine d’années . Déplorant la situation actuelle , l’ancien dicatateur « Baby Doc » pense que l’actuel chef de l’Etat n’a plus la possibilité de gouverner. N’ayant plus la même popularité dont il jouissait , selon Jean Claude Duvalier , le Président Aristide devrait partir . L’ancien dictateur dont le gouvernement était perçu par plus d’un comme corrompu et répressif s’est montré on ne peut plus critique vis-à-vis du Pouvoir Lavalas à qui l’ex- président à vie impute la responsabilité de l’aggravation de la situation générale du pays .  » Le pays s’est appauvri « , déplore « Baby Doc » . Dans cette entrevue, Jean Claude Duvalier a tenu à souligner qu‘il connait des parents qui ne peuvent plus envoyer leurs enfants à l’école et des familles qui n’arrivent pas à manger tous les jours . Interrogé sur son intention de revenir en Haiti, l’ancien dictateur a exprimé sa ferme détermination de rentrer aussitôt que les conditions le lui permettent précisant qu’il souhaite participer à la reconstruction du pays . “Il n’y a aucune raison légale pour ne pas rentrer mais il y a des raisons pour ne pas rentrer en Haiti aujourd‘hui “ , affirme Jean Claude Duvalier . Face aux accusations de détournement de fonds et de pillage portées contre Jean Claude Duvalier et ses conseillers , l’ancien dictateur réclame des preuves que son argent a été mal acquis. L’article de l’agence Reuters a rappelé que les quinze (15) ans du règne de M. Duvalier ont été caractérisés notamment par les agissements d’une milice brutale appelée “ tontons macoutes “ qui terrorisait les opposants .

Publicité