Jean Marie Chérestal au Sénat sur la question des fonds de livraison des passeports.

228

Le premier ministre Chérestal est attendu ce mardi 23 octobre au Sénat pour discuter de la controverse entourant la gestion des fonds générés par le service de livraison en urgence des passeports à la direction de l’immigration. Le Chef du Gouvernement devra fournir des explications aux sénateurs sur le différend qui l’oppose au ministre de l’intérieur, Henri Claude Ménard , sur ce dossier brûlant. Le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales avait été entendu sur cette affaire la semaine écoulée par la Commission Finances de la Chambre des Députés. A l’issue de cette convocation déroulée à huis clos, Henri Claude Ménard avait indiqué qu’il avait fourni des explications aux parlementaires sur ce dossier à leur grande satisfaction . Pour sa part, le président de cette commisson le député Joseph André Jeune, avait souligné l’importance d’obtenir la version du premier ministre . Selon plusieurs confrères , Jean Marie Chérestal avait fait fermer un compte de la Banque de la République d’Haiti (BRH) destiné au financement de la campagne d’alphabétisation sur lequel le ministère de l’intérieur prélevait une certaine somme . Mécontent de cette décision , le ministre Ménard aurait alors installé des caissiers du ministère de l’intérieur à la direction de l’immigration pour s’assurer du contrôle des fonds de livraison en urgence des passeports qui rapporte à l’Etat plusieurs millions de gourdes.

Publicité