Journée internationale contre la violence sur les femmes

242

Ce jeudi 25 novembre 2004, ce sera la journée internationale d’action contre la violence faite aux femmes. Cette année, des activités auront lieu à l’école des sages-femmes à l’hôpital général à Port-au-Prince. Cette journée est l’occasion pour le Ministère à la condition féminine et aux droits de la femme et des organisations travaillant dans ce domaine de se pencher sur les différentes formes de violence dont sont victimes les femmes en Haïti. A la veille de la commémoration, la ministre Adline Magloire Chancy, réaffirme la volonté du gouvernement intérimaire de mettre des structures en place en vue de s’attaquer aux problèmes de violence auxquels les femmes font face dans le pays. En ce sens, elle annonce des initiatives en vue de sensibiliser la société. Elle compte organiser, entre autres, des séances de formation dans le domaine de la violence orchestrée contre les femmes. Dans le cadre de cette campagne de formation, Adline Magloire Chancy n’écarte pas les policiers et les juges qui sont les accompateurs de la justice. Myriame Merlet de l’organisation « Enfofanm » dit accueillir favorablement ces démarches du gouvernement en faveur des femmes victimes de violences sexuelles dans le pays. Cependant, la responsable de Enfofanm souligne que le travail du gouvernement doit s’étendre à d’autres cas de violence dont sont victimes les femmes. Le gouvernement réuni en Conseil des ministres, le mercredi 17 novembre, a pris des mesures visant à condamner les agresseurs sexuels à des peines d’emprisonnement allant de 10 à 20 ans et à leur imposer des travaux forcés. Le mardi 23 novembre, le ministère à la condition féminine a célébré ses 10 ans d’existence. En la circonstance, le président provisoire Boniface Alexandre a rendu un hommage aux femmes pour leur importance dans la société.

Publicité