Kofi Annan préoccupé par la situation en Haïti

182

Le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, indique que la situation reste précaire en Haiti et croit que les possibilités de violences ne sont pas à écarter.Dans un rapport communiqué au Conseil de Sécurité, M. Annan souligne toutefois que l’environnement global en matière de sécurité s’est amélioré .Le secrétaire général de l’Onu explique que la MINUSTHA est de plus en plus déterminée à conduire des actions contre les gangs armés et des anciens soldats. Cependant, Kofi Annan révèle que ces mesures ont augmenté les risques de représailles contre la MINUSTHA et autres membres du personnel de l’ONU.Le responsable onusien admet que des groupes armés cherchent à défier l’autorité de l’Etat ; en ce sens, il prône la mise sur pied d’un véritable programme de désarmement,de démobilisation et de réintegration en vue d’une solution durable. Kofi Annan estime que l’approche progressive ne fera que repousser les problèmes et non les résoudre. M. Annan demande également au gouvernement intérimaire de conduire des enquêtes sur des cas d’abus au niveau de la Police nationale.Sur le plan économique, le secrétaire général des Nations Unies souhaite que le gouvernement élabore des projets concrets qui pourront être réalisés avec l’aide de la communauté internationale

Publicité