La BID accorde un don de 14 millions de dollars pour moderniser l’agriculture

76

La Banque Interaméricaine de Développement (BID) a approuvé un don de 14 millions de dollars pour aider le gouvernement haïtien à réduire les pertes de végétaux et d’animaux et augmenter les exportations par la modernisation de ses services de santé agricoles. Le Gouvernement d’Haïti apportera une contrepartie de 2 millions de dollars de ses propres fonds dans le cadre de ce projet. Le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) devra investir dans les infrastructures, les équipements, la modernisation des procédures et le renforcement des capacités, pour améliorer les services de santé agricoles essentiels telle la vigilance épidémiologique, l’analyse des risques, la lutte contre les maladies.A travers de ce programme la BID encourage les efforts pour décentraliser les services sur le terrain dans tout le pays et améliorer l’interaction avec les producteurs et les professionnels du secteur privé. L’agriculture représentait près de la moitié du produit intérieur brut (PIB) d’Haïti jusqu’en 1990. Aujourd’hui le secteur ne contribue qu’à hauteur de 22% dans le PIB. Selon des statistiques cette chute est liée à la faiblesse des institutions et a la vulnérabilité aux parasites et maladies. La fièvre porcine classique et la maladie de Teschen, causent plus d’un million de dollars de pertes annuelles dans les chaînes d’approvisionnement du porc et la maladie de Newcastle, coûte plus de 1,5 millions de dollars de perte dans le secteur avicole. Dans le même temps les fourmis « Anoplolepis gracilipes » causent des pertes de l’ordre de 11 millions de dollars par année pour les cultures et le bétail. LLM / radio Métropole Haïti