La caducité n’émeut pas l’International

237

Les représentants de laCommunauté internationale dans la capitale haïtienne n’ont exprimé aucune réaction après la caducité du Parlement haitien.Ni le Core Group ni la représentante spéciale du secrétaire générale de l’ONU et cheffe de la Binuh n’ont exprimé de souhaits au début de cette période qui verra le chef de l’état Jovenel Moïse diriger par décret.Cependant quelques heures avant la fin du mandat de la 50 eme législature l’ambassadeur des États Unis en Haiti, Michele Sison et l’administrateur adjoint de l’USAID, John Barsa, avaient eu un entretien au Palais National avec le chef de l’état Jovenel Moïse. Selon l’ambassade des États Unis la rencontre a permis de  » discuter des priorités en terme de croissance économique et de l’importance de la sécurité publique et de la stabilité politique en vue de supporter des partenariats clés dans les domaines de l’éducation et de la santé ».La rencontre peut être interprétée comme un support au chef de l’état.Le président Moise, qui supporte l’administration américaine dans sa politique envers le Venezuela, est considéré comme un allié des États Unis.Toutefois dans un autre tweet hier l’ambassade américaine a mis l’accent sur la nécessité d’un accord politique pour favoriser la réalisation des programmes de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID). LLM / radio Métropole Haïti

Publicité